* Un temps d’accueil (la météo)
Nous commençons par identifier l’état d’être de l’instant et nous faisons le point sur votre entraînement personnel, vos observations, vos découvertes.
* Un temps pour s’installer  (la respiration)
Nous réalisons un exercice de respiration pour s’installer dans son espace intérieur et  apprendre à se servir du souffle comme régulateur émotionnel.
* Un temps pour se dire  (le cercle de parole)
Nous nous exprimons, nous nous écoutons lors d’une activité de communication soigneusement articulée avec des règles rigoureuses pour que chacun puisse s’exprimer *librement* et être écouté dans un climat de confiance et de sécurité.
C’est un excellent préambule à la pratique sophrologique car ces 2 approches s’enrichissent mutuellement : elles renforcent l’alliance du groupe, l’expression authentique de soi, les prises de conscience et la confiance en soi.
(Méthodologie du ProDAS – Programme de développement affectif et social).
* Un temps pour s’équilibrer (la mise en disponibilité)
Nous pratiquons quelques exercices dynamiques ou doux pour relâcher la pression, se défouler, s’ancrer et  être totalement présent à soi et à la séance.
* Un temps de pratique (le cœur)
Nous voilà au cœur de la séance de Sophrologie.
Nous débutons la pratique par une détente progressive du corps et, dans cet état de relaxation, nous poursuivons avec des exercices dits statiques ou avec des mouvements dynamiques spécifiques.
Chacun de ces exercices est suivi d’un temps de pause qui permet d’accueillir les ressentis et d’affiner les perceptions et sensations corporelles.
Vient ensuite le moment de la visualisation positive qui permet de mettre le mental au repos, d’activer les ressources et le potentiel.
* Un temps de partage (le final)
Nous échangeons autour de ce qui a été ressenti (les sensations, les images,…) durant la séance et ce sans jugement, sans commentaire ni analyse.
Les séances se pratiquent debout, assis ou allongé, sans musique ni superflu.